Multisectorielle contre la fracturation hydraulique de Neuquen

NOUS CHERCHONS à élargir la discussion sur pour qui, par qui et pour quoi le pétrole et le gaz sont exploités et consommés.

[ Les hydrocarbures extraits en Argentine ne sont pas destinés à satisfaire l'accès à l'énergie pour l'ensemble de la population, mais plutôt pour des secteurs concentrés au niveau national et mondial. ]

NOUS EXIGEONSau gouvernement provincial de Neuquén et aux entreprises présentes dans l'aire, l'abandon des activités extractives, la réhabilitation environnementale des impacts causés, et l'interdiction de l'exploration et de l'exploitation d'hydrocarbures conventionnels et non conventionnels dans l'Aire naturelle protégée.

NOUS DEMANDONS au gouvernement provincial qu'il rende effective la politique de conservation à perpétuité des Aires naturelles protégées, grâce à l'adoption des décrets d'application de la Loi 2594, et à l'adoption du Plan d'aménagement d'Auca Mahuida. Cette loi a été adoptée en juillet 2008 et devait entrer en vigueur avant décembre 2008.


L’AIRE NATURELLE PROTÉGÉE D’AUCA MAHUIDA

C’est l’une des zones concentrant le plus de mammifères de toute la steppe patagonique. La réserve est extrêmement riche et se compose d’espèces qui ont disparu ou sont très rares dans le reste du territoire de la province. On peut y observer la présence de guanacos – avec une population des plus nombreuses de la province -, pumas, renards roux et argentés, chats sauvages et chats des pampas, furets communs et patagoniques, moufettes, lièvres de Patagonie, pichis, grands tatous velus, viscaches. La faune de reptiles est très peu connue et il existe probablement de nombreuses espèces endémiques sauriennes à découvrir. Plusieurs dizaines d’espèces d’oiseaux sont également enregistrées, telles que le nandou de Darwin et le condor.
C’est pour ces raisons que l’Aire a été déclarée « aire d’importance pour la conservation des oiseaux», initiative mondiale menée par les associations BirdLife International et Aves Argentinas.
Du point de vue de la flore, cette réserve comporte des éléments de steppe arbustive patagonique – environnement qui ne se trouve qu’en Argentine et très faiblement protégé – de prairies patagoniques du district de Payunia et des éléments floristiques des Hautes Andes.
De même, le Mont Auca Mahuida est un site mythologique, rituel et cérémoniel pour les habitants criollos et mapuche. Plusieurs sites archéologiques s’y trouvent, où l’on peut trouver des pétroglyphes et des peintures rupestres.
Enfin, des fermiers et des habitants vivent dans la réserve: neuf familles criollas se consacrent à l’élevage caprin.

QU’EST-CE QUE LA MULTISECTORIELLE CONTRE LA FRACTURATION HYDRAULIQUE DE NEUQUÉN?

C’est un collectif formé par différentes organisations, la confédération Mapuche de Neuquén, des partis politiques, des syndicats, des ONG et des particuliers. Son objectif est d’informer, communiquer et dénoncer l’avancée de l’utilisation de la technique de fracturation hydraulique dans l’extraction d’hydrocarbures non conventionnels (HNC) et les effets qu’elle produit sur l’environnement, l’écosystème et la vie dans son ensemble.

Vous pouvez nous contacter sur Facebook, Twitter ou à l’adressenoalahidrofracturanqn@gmail.com

POURQUOI?

  • Du fait de sa condition d’Aire Naturelle Protégée, l’État a l’obligation de protéger à vie la biodiversité des 77 000 hectares, que comprend Auca Mahuida (120 000 hectares si le plan d’aménagement de l’aire était approuvé).
    Contrairement à cela, 11 concessions d’hydrocarbures affectent directement Auca Mahuida. Il est important de signaler que la régulation et le contrôle du secteur de la part des travailleurs et experts de l’aire est empêchée par des pressions du gouvernement et des entreprises. Un exemple clair est celui des quatre techniciens et experts des aires naturelles protégées qui se sont opposés, au travers d’un avis technique, au forage d’un puits non conventionnel (par fracturation hydraulique) dans l’aire naturelle, et qui ont ensuite été persécutés par l’entreprise française Total et par des responsables politiques, notamment au travers d’une enquête administrative.

  • À l’important passif environnemental laissé par l’industrie pétrolière conventionnel s’ajoute l’actuelle expansion de la frontière de l’exploitation des hydrocarbures qui affecte directement l’Aire. Située au cœur de la formation Vaca Muerta, Auca Mahuida est sujette à une forte avancée promue par l’industrie pétrolière sur nos territoires, droits et patrimoines, pour l’exploitation d’hydrocarbures non conventionnels.
    Ainsi, un puits a déjà été foré avec la technique de fracturation hydraulique par l’entreprise Total, qui détient trois concessions chevauchant l’aire. Pour sa part, Shell en a foré cinq avec cette même technique aux abords de l’Aire naturelle protégée.

  • Nous considérons qu’exiger l’application de la législation provinciale et l’interdiction de l’exploitation pétrolière dans l’Aire naturelle protégée d’Auca Mahuida est une étape minimum mais fondamentale pour empêcher que les secteurs industriels multinationaux – aidés par les gouvernements national et provincial – outrepassent nos législations, portant atteinte, de cette manière, à notre souveraineté environnementale, et à notre droit à la gestion libre de notre patrimoine naturel et culturel.

RESSOURCES

Documents, publications et vidéos sur l’impact des activités pétrolières à Auca Mahuida et dans d’autres aires naturelles protégées.

Vidéos

Documents

COMMENT SE MOBILISER

Pour interdire l’exploitation pétrolière à Auca Mahuida, nous devons interpeller tant le gouvernement provincial que les entreprises présentes dans l’aire.

en ton nom propre ou au nom de ton organisation, à la campagne "Pas de pétroliers à Auca Mahuida"
Cliquez ici >
adressée au gouverneur de Neuquén, Jorge Sapag, dans laquelle nous exigeons que soient adoptés les décrets d'application de la loi 2594 sur les Aires naturelles protégées, et que soit approuvé le Plan d'aménagement d'Auca Mahuida.
Cliquez ici >
Lire la lettre en français. >
adressée aux députés de la province de Neuquén, sollicitant la création et l'approbation d'un projet de loi qui interdise les activités pétrolières dans les aires protégées.Cliquez ici >
Lire la lettre en français. >
Vous pouvez nous contacter sur Facebook, Twitter ou à l'adresse noalahidrofracturanqn@gmail.com